Leterme vs. Di Rupo: Le grand duel est pour ce soir ! - EBE (ancienne adresse)
EBE (ancienne adresse): Leterme vs. Di Rupo: Le grand duel est pour ce soir !

mercredi 25 avril 2007

Leterme vs. Di Rupo: Le grand duel est pour ce soir !

Les programmes télé qui couvrent la présente semaine ne l'annoncent pas. Et pour cause, le débat national diffusé ce soir (19h45) sur RTL-TVI et VTM est une initiative très tardivement mise sur pied par les deux télévisions privées, partenaires pour l'occasion.

Il faut dire que les collaborations entre télévisions francophones et flamandes sont particulièrement rares dans le paysage audivisuel belge; pour des raisons parfois compréhensibles (techniques, traduction,...) et d'autres qui le sont nettement moins (jalousie, dénigrement...).

De ce que l'on sait par des sources bien informées, c'est en tout cas le cas au sein de la RTBF et de la VRT; notamment en ce qui concerne la série des trois émissions post-13 décembre (mais que veulent les flamands-les wallons-les bruxellois?) pour lesquelles la VRT aurait refusé de collaborer avec la RTBF.
De plus, on a appris il y a quelque temps qu'un haut responsable de la RTBF découragerait assez systématiquement les équipes de la très populaire émission météo "prenons le temps"de se rendre sur le territoire flamand pour y tourner des reportages; sauf si des francophones soient assez directement concernés, comme c'est le cas à la côte belge/Vlaamse kust..
A moins que ceux-ci ne prennent pas le temps pour celà, ce qui serait un comble pour des météorologues-journalistes auteurs/compositeurs/interprètes d'une émission au titre aussi évocateur...

Voilà qui serait donc des signe du manque de volonté de collaboration entre nos deux chaînes publiques dont aurait profité RTL-TVI et VTM pour nous proposer le débat de ce soir, alors que tout indiquait qu'un tel duel serait plutôt proposé par la RTBF et la VRT.
En effet, le dialogue entre les deux grandes communautés du pays et leurs hommes forts étaient l'objectif de l'émission très spéciale du 13 décembre 2006 diffusée par la RTBF et reprise par la VRT, et un débat national entre les deux hommes politiques les plus populaires du Royaume aurait pu définitivement "légitimer" la démarche de la RTBF dans son émission du 13 décembre, du moins su le fond.

Par contre, le Soir et le Standaard, à peine sortis de leur mois de "face à face Nord-Sud", profiteront de l'initiative pour participer au débat -si j'ai bien compris- et ainsi finaliser de la plus belle des manières leur initiative de collaboration et de dialogue "à bâtons rompus".

Cela dit, c'est peut être pour des raisons encore moins "glorieuses" que ce débat a lieu sur les chaînes privées puisqu'il se dit un peu partout que, contrairement à la RTBF, RTL-TVI aurait permis à Elio Di Rupo de connaître à l'avance les questions qui lui seront posées et qu'il aurait alors préféré s'exprimer sur la chaîne luxembourgeoise.
A moins que le ministre président wallon ait souhaité "se produire" sur la chaîne privée pour des raisons d'audimat, RTL-TVI étant champion en la matière du côté francophone, ou d'alternance -il a été longuement "interviewé" la semaine dernière dans l'émission "mais que font les wallons?" sur la Une" (ce qui a d'ailleurs fait scandale)-.
J'indique néanmoins que tous ces "dires" ne sont peut être que des vues de l'esprit ou de vastes mensonges véhiculés par de mauvaises langues et qu'il faut donc attribuer à ces hypothèse un crédit tout à fait limité.

Qu'à cela ne tienne, les responsables ertébéens peuvent s'en mordre les doigts, le très attendu -voire inespéré- débat national opposant les deux ministres-président aura bien lieu à 19h45 sur RTL-TVI et VTM et sera arbitré par Laurent Haulotte et son homologue flamand Stef Wauters.
A noter que Elio di Rupo et Yves Leterme s'exprimeront dans leur langue respective, qui -rassurez vous- n'est pas l'italien pour ce qui concerne le grand vizir montois.

Je salue d'ailleurs cette idée de les faire parler dans leur propre langue; les nuances -indispensables dans ce genre de débats- n'étant pas toujours faciles à indiquer lorsqu'on parle une langue qu'on ne maitrise pas complètement, ce qui est le cas de l'un des deux hommes.

Il reste à espérer que les traductions se feront sous la forme de sous-titres, afin que les francophones en état intellectuel d'apprendre le néerlandais puisse s'exercer à comprendre les envolées sauvages et verbales de l'homme fort d'Ypres. Je pense néanmoins que ce sera le cas puisqu'il se dit que nos amis flamands sont particulièrement allergiques aux traductions verbales et qu'il serait difficile de prévoir deux types de traduction différentes .

Enfin, inutile de préciser que les deux rédacteurs de ce blog seront -une fois n'est pas coutume- branchés sur RTL-TVI à l'occasion de ce débat et qu'ils vos proposeront ici-même au plus vite leurs impressions par rapport à ce duel des grands chefs que l'on espère intéressant et constructif.

7 commentaires:

Xime a dit…

Alors voilà ma réaction : C'était carrément inaudible à cause des doublages infâmes (sur RTL en tout cas, VTM ayant eu l'intelligence de sous-titrer, à ce qu'on m'a dit). Bref, l'amateurisme de RTL-TVI sur ce coup là aura suffit à vider l'émission de tout son intérêt.

Si un revisionnage attentif m'inspire de plus amples commentaires, je pondrai éventuellement un autre article à ce sujet, sans doute ce week-end.

himself a dit…

"Il reste à espérer que les traductions se feront sous la forme de sous-titres, afin que les francophones en état intellectuel d'apprendre le néerlandais puisse s'exercer à comprendre les envolées sauvages et verbales de l'homme fort d'Ypres."

RTL a choisi de trier les francophones en état intellectuel de comprendre les doubles, voire triples langages simultanés.

J'ai donc zappé sur la politisation de l'administration.
Là, personne ne s'est targué d'avoir un background de scientifique avec une méthode infaillible et donc une objectivité à toute épreuve à la clé.

Franky ki a dit…

Pour l'intervention du Soir, visiblement, j'avais rien compris. Il ne font "que" consacrer 3 pages à une grande interview de Di Rupo et Leterme, ainsi qu'au récit de la journée des deux protagonistes, et aux coulisses de l'émission.

Intéressant néanmoins...

Quelqu'un a t'il enregister le "question à la une" d'hier?... dont parlait Himself, cela m'intéresserait.

Cab a dit…

Mon commentaire...

Jamila de Bruxelles a dit…

j’ai vu l’émission , et une fois de plus, Leterme, me bouscule dans mon identité culturelle Belge, dans cette façon qui l’a de ne pas la défendre à tout prix, dans cette façon qu’il a de la minimiser au point de vouloir l’absenter dans tous ces projets futurs.

De manière très techniquo-technique ,il lui semble pratique et commode de la scinder en deux !,!?

En tant que Belge, je ne me sens pas respectée par un tel projet Politique , je ne me sens pas respectée en tant qu’individu ayant un vécu culturelle auxquel je suis fort attachée.

Je remercie Mr Di Rupo pour cette performance au cours de laquelle vous il a su portez notre Belgique à sa juste valeur.

Cab a dit…

Je pense que Monsieur Leterme n'a cure de ce qui bouscule les francophones...

Franky ki a dit…

Il parait que le débat a été redifusé avec des sous titres hier sur RTL-TVI...

quelqu'un a une copie du débat SOUS TITRé?

RTL.be ne tient toujours pas, à ce que je vois, à diffuser l'émission en ligne...

Abonnez-vous à notre flux RSS.