Retour sur la "fin de la Belgique"... - EBE (ancienne adresse)
EBE (ancienne adresse): Retour sur la "fin de la Belgique"...

mercredi 10 janvier 2007

Retour sur la "fin de la Belgique"...

... avec, dans La Libre d'aujourd'hui, cette excellente carte blanche d'Hughes Dumont, professeur de droit constitutionnel aux Facultés universitaires Saint-Louis (Bruxelles), dont le nom avait été évoqué à plusieurs reprises au lendemain de la farce ertébéenne, comme ayant collaboré à celle-ci... Il s'en explique et nous livre également quelques considérations apéritives au prochain "round institutionnel". En suggérant notamment aux politiques francophones qu'ils exigent de leurs partenaires flamands qu'ils adoptent une résolution affirmant leur attachement à un état commun et durable. Histoire de mettre fin au "chantage au chaos".

Le texte complet ici

13 commentaires:

pyt a dit…

C'est un réel bonheur de pouvoir lire à nouveau qu'il met sa "casquette de citoyen" :o)

David a dit…

Bonjour collègue, je me suis bien amusé avec ton blog, bravo !! et continue comme ça. Je dis collègue car apparament on a eu la même idée. http://belgium4ever.over-blog.com

Xime a dit…

salut collègue !
merci pour le p'tit coup de pub... je vais jeter un coup d'oeil à ton blog, très belgophile à ce que je vois !
Et dire que ce cher cab nous taxe de belgicains, il n'a encore rien vu ^^

Csame a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Xime a dit…

Mon cher ami je serais tenté de dire que c'est ton commentaire qui ne sert à rien :D

Cab a dit…

héhé, il est quand même pas très fier de la façon dont la RTBF a présenté les choses. Je persiste à dire que c'est une honte que la RTBF puisse tout se permettre sans risquer la moindre sanction. C'est un média, qui doit INFORMER et non mentir à ses citoyens comme elle a fait.

Sinon, je suis globalement d'accord avec Dumont, mais faut pas exagérer non plus : un peu naïvement, il croit que les citoyens vont s'élever contre leurs politiques pour leur demander d'être plus rigoureux. S'ils n'ont déjà pas assez d'esprit critique pour comprendre l'improbabilité du scénario ertébéen, comment pourraient-ils comprendre les âneries que disent leurs politiques ?

Par ailleurs, je trouve assez drôle de voir que pour lui, le scenario de "Brussels DC" n'a aucune crédibilité et doit donc être balayé, alors que le scénario de scission unilatérale flamande, qui n'en a pas plus, mérite d'être traité... Pourquoi les hypothèses de destruction de la Belgique sont-elles plus abordables que celles de "reconstruction" des entités après la fin de la Belgique ? Si ça, ce n'est pas une preuve de plus que les francophones font la politique de l'autruche... On essaye de faire peur au francophone pour qu'il défende la Belgique, mais pas pour qu'il réalise qu'aussi bien, dans un avenir proche, son pays n'existera plus et qu'il faudra bien construire quelque chose sur les ruines de la "nation"...

Enfin, j'aimerais qu'on m'explique une chose : si les francophones sont soit-disant unis contre les réformes futures demandées par les Flamands, pourquoi ne fusionnent-ils pas Région wallonne et Communauté française, à l'instar de ce qui s'est fait au nord du pays ? (Je connais la réponse : ça n'avantagerait pas le PS électoralement parlant) Voilà qui donnerait du poids aux francophones lors des négociations, plutôt que de laisser perdurer les divisions structurelles entre eux. Les Flamands sont plus unis et plus nombreux, les francophones sont mous, réactionnaires, développant des attitudes à courte vue, etc. Comment espère-t-on encore que ce pays va survivre ? Cessons de se bercer d'illusions, ce serait déjà bien...

@Xime : tu es vexé pour le "belgicain" ? Je peux mettre belgophile puisque tu sembles préférer...

Cablog - Le blog politique

Xime a dit…

Je ne suis nullement vexé, je conteste juste l'étiquette, mais tu penses ce que tu veux hein :p

pas le temps de réagir plus avant à ton commentaire, j'ai examen demain !

Cab a dit…

hum... Lu dans la présentation du site : "un pays attachant auquel nous souhaitons très sincèrement la « longue vie »", "Un petit pays qui nous fait vivre, nous fait rire"... Y'a quand même une sorte de fierté nationale qui se ressent, non ?
Mais effectivement, le mot "belgicain" est peut-être trop mal connoté. Je vais mettre belgophile...

Csame a dit…

Mon cher ami je serais tenté de dire que c'est ton commentaire qui ne sert à rien :D

Possible, mais néanmoins je reste sur mes positions : Alexandra sert probablement à autant de choses que Hugues Dumont (=> Rien)

Xime a dit…

@cab : puisque c'est un peu son topic (et qu'en plus j'ai pas le temps d'écrire de longues contributions :p), voici l'opinion d'Hughes Dumont à propos de la fusion de la communauté française et de la région wallone. Je suis tombé dessus en farfouillant sur le site de la pétition "bruxsel", qu'il n'a d'ailleurs pas signé en raison de cette divergence d'opinion avec les auteurs de la pétition.

Cab a dit…

Ben oui, ça ne m'étonne pas de lui. Je comprend tout à fait son point de vue, très pertinent. En tout cas, moi, la fusion, j'en veux pas. Je précisais juste que je trouve idiot de la part de gens (les politiques francophones) qui se disent contre de nouvelles réformes institutionnelles, de ne pas se donner réellement les moyens de s'opposer aux vélléités flamandes... Le pseudo "front francophone" ne tiendra jamais pour des raisons d'opportunisme politique (dire que c'est Joëlle Milquet qui prétend élever le débat :D).
C'est ça que j'appelle "politique à courte vue" et c'est comme ça que les francophones sont dirigés depuis des années et qui nous a conduit là où nous en sommes.
Encore une fois, il n'y a rien à espérer de bon des négociations institutionnelles : les francophones sont d'emblée perdants, faute de moyens, de volonté, d'intérêt, etc. et n'osant pas hausser le ton de peur de passer pour ceux qui provoquent les réformes aux yeux de leur électorat. Bref, désolé, mais mon penchant naturel pour le pessimisme m'empêche de voir quoi que ce soit de réjouissant dans l'avenir...

Cablog

David Bru a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec Hugues lorsque celui-ci affirme que le scénario Brussel's district est dépourvu de toute crédibilité.

Aussi je voulais faire part de mon indignation au sujet des propos tenus par la majorité de la classe politique flamande concerant l'avenir de Bruxelles. Je trouve en effet INACCEPTABLE que ceux-ci tirent des plans sur la comète en ne tenant absolument pas compte de l'opinon publique bruxelloise.
Faut-il rappeler que Bruxelles est une Région a part entiere et donc totalement indépendante de la Flandre. Si les flamands veulent la secession, libre à eux. Mais il ne peuvent se prononcer sur l'avenir de Bruxelles en méconaissant les droits politiques des bruxellois.
Aussi il est frappant de constater qu'il est impensable pour les flamands que Bruxelles puisse fusionner avec la Walonnie alors que ce scénario me parrait bien plus plausible qu'un Brussel DC. Bruxelles comporte tout de meme plus de 90% de la population francophone ! Quoi de plus logique que faute d'une Belgique unie nous puissions garder un zeste d'unité avec nos partenaire et voisins historiques francophones.

Sinon félicitation et bonne continuation aux blogmasters !

Cab a dit…

Un excellent article sur la fiction èrtébéenne : http://www.bruxsel.org/?q=en/node/302

Abonnez-vous à notre flux RSS.